Voyager en Tanzanie à la découverte de son remarquable patrimoine naturel

La Tanzanie est réputée pour la richesse de son patrimoine naturel parmi les pays d’Afrique continentale. C’est alors une destination de voyage de choix si vous êtes en particulier un amoureux de la nature. D’ailleurs, le territoire tanzanien regorge de parcs et réserves naturelles remarquables à découvrir. Ce qui vous permettra ainsi d’effectuer un séjour écotouristique dans ce pays. En effet, un passage par ces derniers contribuera à financer la protection et la conservation de la nature tanzanienne.

Découvrir le célèbre parc national du Serengeti lors d’un séjour en Tanzanie

Le parc national du Serengeti est assurément l’un des sites naturels qu’il ne faut surtout pas rater lors d’un voyage en Tanzanie. Notamment pour un séjour écotosuristique à la découverte du riche patrimoine naturel tanzanien. En effet, cet espace naturel protégé de la Tanzanie est en l’occurrence célèbre pour les nombreuses espèces faunistiques qu’il abrite. D’ailleurs, il s’agit de l’un des meilleurs sites de safari du pays puisqu’il s’agit de la seconde plus importante réserve animalière d’Afrique. Selon les estimations, plus de 4 millions d’animaux s’y trouveraient, dont les fameux Big Five. Il est à noter que ce parc national est surtout réputé pour observer les spectaculaires migrations annuelles de millions de gnous, de zèbres et de gazelles.

L’aire de conservation du Ngorongoro : une étape incontournable

Dans le cas où vous visiteriez le parc national du Serengeti, c’est alors une occasion à saisir pour passer par l’aire de conservation du Ngorongoro. En effet, cette dernière délimite justement au nord-ouest cet incontournable parc naturel tanzanien. Par conséquent, il vous est tout à fait possible de continuer votre safari en passant par l’aire de conservation du Ngorongoro. Vous aurez d’ailleurs une forte probabilité d’y observer une multitude d’espèces animales africaines migratrices. En particulier lorsque la sécheresse touche la plaine du Serengeti puisque ces animaux transitent dans cette aire de conservation en profitant de ses verts pâturages et de ses points d’eau. Il s’agit effectivement d’un important lieu de passage pour pratiquement tous les animaux migrateurs ainsi que les différents prédateurs qui les suivent.

Le parc national de Tarangire au sud-est de l’aire de conservation du Ngorongoro

Le parc national du Serengeti, avec l’aire de conservation du Ngorongoro et le parc national de Tarangire constituent un circuit écotouristique de choix en Tanzanie. En effet, ces espaces naturels tanzaniens sont en quelque sorte complémentaires géographiquement parlant ! Comme déjà évoquée précédemment, l’aire de conservation du Ngorongoro délimite le parc national du Serengeti. Tandis que le parc national de Tarangire est l’un des parcs nationaux du pays qui l’entourent, notamment au sud-est. Quoi qu’il en soit, ce parc est aussi un lieu de transit d’importance pour les animaux migrateurs durant la saison sèche. Un nombre conséquent d’espèces à observer lors d’un safari se concentre ainsi le long de la rivière Tarangire de laquelle il tire son appellation. De plus, vous aurez la chance de trouver au nord de ce parc tanzanien l’unique espèce de baobabs située sur le continent africain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *